Retourner sur les bancs de l'école... du Louvre !


"Paris, raconte-moi une histoire"

 

 

Vendredi dernier, j'ai testé pour vous les cours d'histoire de Paris qui sont gratuits, sans inscription et libre d'accès à l'Ecole du Louvre.

Qu'est-ce que c'est ?

L'Ecole du Louvre, c'est un établissement d'enseignement supérieur qui dispense des cours d'histoire de l'art, archéologie, anthropolgie, muséologie.

 

Mais en parallèle des formations diplômantes proposées, l'Ecole propose aussi d'autres cours ouverts à un large public d'auditeurs : cours du soir, d'été, cours de la ville de Paris etc.

 

Ceux qui nous intéressent ici, ce sont les cours d'histoire de Paris.

 

Parmi la foison de possibilités qu'offre l'Ecole en termes d'enseignement, celui-ci est :

- le moins cher = gratuit, ce n'est pas cher, SURTOUT pour la qualité de l'enseignement qui est prodigué

- le plus flexible et le moins contraignant = pas d'inscription 

- le plus adapté en termes d'horaire = le vendredi de 18h30 à 19h30, PILE entre la sortie du boulot et le début de soirée

De quoi ça parle, ces cours ?

Chaque année, un sujet sert de fil conducteur, puis le patrimoine artistique de la capitale autour de ce sujet est traité (architecture, peinture, sculpture etc.). Cette année, le sujet c'est "Paris dans la Grande Guerre."

  

Quand j'ai lu ça, je me suis d'abord dit "aaakkh ENCORE la guerre". Et puis j'ai été à la conférence. Et c'était GE-NIAL !

 

Comment ça se déroule ?

La conférencière a commencé son intervention par la phrase suivante :

 

"Aujourd'hui, je vais vous raconter une histoire. En fait, je vais vous raconter plusieurs histoires"

 

 

Puis une photo de la prison Saint Lazare s'est affichée sur l'écran géant. Il n'y avait plus qu'à s'installer confortablement et écouter. 

La prison Saint Lazare - 1917
La prison Saint Lazare - 1917

Et la conférencière de dérouler :

 

- l'histoire de Paul et Louise (détaillée à la fin de l'article),

- l'histoire de Mata Hari qui devient l'agent H21 et son activité d'espion durant la guerre,

- les grèves féministes des midinettes, qui, voulant parler directement à leurs représentants, ont escaladé le mur du Palais Bourbon #peurderien

- la peur du gouvernement de l'époque que les permissionnaires de guerre se rallient à la cause des grèves féministes pacifistes demandant la fin de la guerre, et qui du coup interdisaient les permissions aux soldats,

- l'histoire de Madeleine Peltier, première femme interne de psychiatrie,

- on apprend qu'à l'époque, pour s'habiller en costume d'homme, une femme devait demander une autorisation à la préfecture de Paris, qui s'appelait un Permis de Travestissement. #WTF

 

 

Pourquoi est-ce qu'il FAUT y aller ?

 

Deux raisons surtout : 

 

1) Parce que c'est un cours qui pourrait s'intituler "Paris, raconte-moi une histoire" et qu'on aime tous écouter quelqu'un nous raconter une histoire.

 

2) Et parce qu'on s'est TOUS fait la réflexion suivante un jour "Je ne profite pas assez de ce qu'offre Paris". 

 

 

Alors quand l'Ecole du Louvre nous offre le privilège de nous raconter l'histoire de cette superbe ville qu'est Paris, dans les amphithéâtres du Carroussel, on dit "Merci" et on y va.

:) 

 

 

Les prochaines dates et les prochains sujets, c'est quand ?

Le programme entier est ici : http://www.ecoledulouvre.fr/sites/default/files/pdf/ssdossier3/ProgrammeVDP.pdf

 

Les prochaines dates et sujets sont :

 

Vendredi 18 mars 2016

1918-1919 : de l’armistice à la paix

 

Vendredi 25 mars 2016

1919-1920 : sortir de la guerre

 

Vendredi 15 avril 2016

Paris, d’une guerre à l’autre

 

 

L'histoire de Paul et Louise

 

Ce couple a l'idée, en 1916, de travestir Paul en femme pour lui éviter la peine de mort car il est déserteur de guerre. Ils déménagent des Batignolles vers le 20è arrondissement pour plus de discrétion et Paul commence sa nouvelle vie de femme.

 

Paul devient Suzanne.

 

Louise, sa femme, lui prête des robes, le maquille, lui épile la barbe etc. Puis Suzanne va petit à petit vivre une double vie : le jour elle est modéliste dans son appartement, la nuit elle est l'une des grandes figures du bois de boulogne parisien.

 

Suzanne a énormément de succès ! Elle se plaît beaucoup dans sa nouvelle vie et elle a beaucoup de courtisans, qui l'entretiennent, lui offrent des cadeaux, aiment la prendre en photo habillée en femme etc. Louise est au courant. Suzanne lui demande de l'accompagner dans ses sorties mais Louise refusera toujours.

 

Puis la guerre se termine, le temps passe, et en 1924 Suzanne redevient Paul. Louise est soulagée et se dit qu'ils vont pouvoir reprendre leur vie d'avant.

 

Mais Paul ne sait pas se passer de sa notoriété et de sa célébrité de femme. Il ne sait plus et ne veut plus être un homme. Il devient alcoolique, se promène de bar en bar avec son album photo de l'époque, se rhabille parfois en femme mais n'a pas la même allure qu'avant. 

 

Un soir de 1928, au cours d'une énième dispute, Louise tue Paul avec un revolver puis elle va se livrer à la police. C'est là que débute le fameux procès de Louise Landy. Elle sera défendue par le ténor du barreau Maurice Garçon (dont les mémoires viennent d'être publiées).

 

Louise sera finalement acquittée en 1929.

 

Pour plus d'histoires, vous savez ce qu'il vous reste à faire :) 

 

Des bisous !

 

M.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Yasmine (mercredi, 09 mars 2016)

    Hum hum. Merci pour l'info. J'attendrai le programme d'avril :-)