Oenologue d'un jour


L'année dernière, j'avais proposé une sortie dans Paris à mon amie N., qui m'a répondu qu'elle n'était pas dispo tel jour parce qu'elle était juré au concours général agricole. "Whaaaaaaaaaat" a été approximativement ma première réaction. Et elle de continuer tout naturellement : "ben oui, bien sûr, tout le monde peut faire partie du jury et pour n'importe quel produit, il suffit de postuler".

 

Ah bon ??

 

Du coup, cette année, qu'à cela ne tienne, je me suis inscrite. Il faut créer un compte sur le site, et écrire un petit laïus sur "pourquoi on a envie d'être juré". Perso, je me suis contentée de dire que j'aimais bien le vin et le fromage, mais que je connaissais bien mieux les huiles d'olive et le miel. J'ai été prise pour le vin. #cherchezlerreur 

 

A titre indicatif en termes de timing :

- je me suis inscrite en Novembre, 

- en Décembre je recevais ma convocation pour la formation "Initiation à l'évaluation sensorielle des vins", qui est était en Janvier

- la dégustation sera en Février, parce qu'il faut évidemment s'engager à faire la "vraie" dégustation pour noter les vins #tropdurelavie :)

 

Et et et IL RESTE ENCORE DES PLACES POUR LES DEGUSTATIONS au moment où j'écris ce post (12/01/2016). Pour s'inscrire, c'est ici. 

Du coup, la formation, c'était samedi dernier. 

 

Epreuve n° 1 : se lever à 8h du mat' un samedi #riplagrassemat

Epreuve n° 2 : trouver le lieu de la formation, parce que c'est un peu au bout du monde (Métro Liberté, sur la ligne 8. Je ne savais même pas qu'il y avait une station qui s'appelait Liberté sur la ligne 8...)

 

J'arrive quand même à l'heure, c'est à dire 8h50. Ca pique, un samedi.

La salle de formation est un peu particulière : il y a des mini-paillasses avec à gauche un petit évier, à droite des petits tableaux lumineux.

 9h : début de la formation

 

On apprend comment on fait du vin, les différents cépages, qui sont les pays qui possèdent le plus d'hectares de vignes (avec la Chine en 2è position, bonjour!), les différentes cuves, les vendanges, le sucre, l'alcool, les bouchons etc. Bon, très théorique tout ça mais ma foi, culture généralement parlant intéressant. 

Même la forme du verre est étudiée ! Ils sont évasés vers le bas pour pouvoir aérer le vin, et un peu refermés sur le haut pour garder les arômes.

 

A 11h, la pause. Madeleines et eau au menu. Surtout PAS DE CAFE, malheureux ! "A cause de la rémanence" me dit-on. C'est le fancy word pour dire que le goût du café, ça reste bien accroché sur la langue, quoi. 

 

Puis la dégustation arrive.

 

On commence par 2 blancs. On est devant nos petites paillasses de TP de Chimie #lycéerevival.

On commence par regarder le vin. Ca paraît bête comme ça, mais c'est l'étape 1. Est-ce qu'il est bien transparent, est-ce qu'il est limpide? Ca parle de robe, de jambes, de "luminosité" du vin (en fait c'est la "capacité à capter la lumière"; un peu comme les cheveux brillants et les cheveux ternes dans les pubs de shampoing, quoi :-) )

 

Et une fois qu'on a terminé la vue, on attaque le nez : qu'est ce qu'on sent au 1er nez, au 2nd nez. Et eeeeensuite on peut goûter. Et là, ça parle d'attaque, de longueur, de milieu de bouche, d'astringence, d'acidité, d'épices, d'empyreumatique... lalaaa c'est compliqué. 

 

En fait, ça prend mille ans de déguster correctement un vin.

 

Et là, une petite pensée me traverse l'esprit : c'est pas un peu toomuch-toomuch quand même ? Ok, y a des subtilités, mais bon... Bref. Pas le temps de réfléchir, à 13h, la pause déj' est la bienvenue. 

 

A 14h, on reprend la dégustation.

 

A 15h, je m'ENDORS littéralement sur ma paillasse. Et on n'a dégusté que 4 vins, il en reste 6...

Et ça reprend sur la théorie : on passe en revue les vignobles français un par un, et à chaque fois on goûte le vin correspondant. Le sud de la Loire, le nord de la Loire, les bourgognes, les vins de Savoie, les graves de Bordeaux, les vins corses, la Champagne etc.

 

Une formation sur le vin, en fait, c'est un cours de géographie.

 :)

Des bisous !

 

M.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Delphine (dimanche, 17 janvier 2016 22:52)

    ahah c'est génial